Francis Joyon : « Ce sont surtout les contrastes qui nous frappent en cette mer… »

4 mai 2018 - 09:28

Vendredi 4 mai – 09h22

Dans un message du bord envoyé tôt ce matin, Francis Joyon, skipper d’IDEC SPORT, raconte la laborieuse remontée le long de la Sardaigne et plus globalement toute la complexité de la navigation en Méditerranée…

« Pour le moment, ce sont surtout les contrastes qui nous frappent en cette mer : vent fort puis calmes une fois sous le vent de la Sardaigne, lumière intense dans le Mistral, puis pluie et grisaille près du centre dépressionnaire en début de nuit. Le jour se lève sur une nuit fertile en émotions durant laquelle nous avons repassé notre concurrent, puis l’avons vu repasser à moins d un mile de nous, à 20 nœuds alors que nous étions arrêtés ! Tout de suite, 1 nœud au speedo. En deux tours du monde sur IDEC SPORT, Bernard Stamm qui est à la barre n’avait pas connu cela ! On se met dans le filet avant pour décoller les fesses du bateau, on sifflote, l’espoir, c’est bien connu, aime ces petites attentions. Nous sommes tout près de la côte Sarde, belle et impressionnante, on apprécie cette nature qui semble intacte vue de la mer. 

A bord d’IDEC SPORT, Francis. »

Suivez-nous

Recevez les informations exclusives de Nice UltiMed

Partenaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.